Le Grafcet

GRAFCET est l'abbréviation de Graphe Fonctionnel de Commande Etapes-Transition.

C'est un langage graphique permettant de représenter facilement la partie séquentielle d'automatismes de production, de machines séquentielles, de protocoles de communication …


Il suffit donc d'une feuille de papier, d'un crayon à mine de graphite et d'une gomme pour commencer à élaborer le graphe (dessin) d'une machine automatique mécanique, électro-mécanique, électronique, informatique ou robotique).
En utilisant des symboles simples (lignes, carrés, flèches) nous pouvons représenter le déroulement, étape par étape, d'un processus séquentiel.

Pour simplifier, nous pouvons dire qu'un processus est un ensemble d'actions qui, effectuées les unes après les autres, aboutissent à un résultat (bon ou mauvais).

Le Grafcet comme outils de description

C'es sous la forme d'un diagramme fonctionnel que nous utilisons le grafcet comme outils de description du cahier des charges des automatismes logiques ; il permet de décrire les fonctions remplies par l'automatisme.

Universalité

La représentation graphique du grafcet assure également un lien entre les différents intervenants (mécaniciens, électriciens, automaticiens) ; soit pendant de la construction, soit lors de l'exploitation du système automatisé.

Le Grafcet est composé :

  • D'étapes, qui seront associées aux actions,
  • de transitions, correspondant aux réceptivités (états de l'environnement du système).

Le cycle se déroule étape par étape : le passage de l'une à l'autre ne peut se faire que si l'étape précédente est active et que la réceptivité associée est satisfaite.

Représentation graphique d'un grafcet à trois étapes

Indépendance matérielle

Le grafcet est indépendant du matériel qui sera utilisé pour réaliser l'automatisme.
La programmation direct du grafcet est possible sur certain API (logique programmée).

Lire aussi : Le Grafcet avec l'automate Nano 07

Retourner au début de l'article

acces aux guide