Isaac Asimov

Professeur de biochimie né en 1920 dans la banlieu de Smolensk décédé en 1992 aux Etats-Unis. Auteur de nombreux romans de science fiction, il en est un maître incontesté. Inventeur du mot psychohistoire, robotique et des trois lois de la robotique.


Isaac Asimov à l'age de 51 ansIl passe sa jeunesse à travailler dans le magasin familial, où il a l'occasion de lire des magazines de science-fiction que ses parents vendent. C'est vers l'âge de onze ans qu'il commence à écrire ses premières nouvelles.

Elève brillant, cela lui permet d'entrer, grâce à une bourse, à l'université Columbia. Il passe d'abord une licence en sciences (1939) avant d'obtenir une maîtrise en chimie (1941) et, finalement, un doctorat en biochimie (1948), puis il obtint un poste de chargé de cours à l'université de Boston.

Avec la nouvelle Quand les ténèbres viendront (Nightfall, 1941) la carrière littéraire d'Asimov débute véritablement. Il n'avait connu jusqu'ici que des publications occasionnelles dans les magazines auxquels il proposait ses histoires.

Asimov laisse derrière lui des centaines de livres ; 116 anthologies qu'il a organisées et préfacées, regroupant de la science-fiction, des ouvrages de vulgarisation scientifique, des romans policiers, des romans pour la jeunesse et même des titres plus étonnants comme La Bible expliquée par Asimov ou Le Guide de Shakespeare d'Asimov.

Lois de la robotique selon Asimov

Loi 1 :
Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

Loi 2 :
Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradition avec la première loi.

Loi 3 :
Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contadiction avec la première ou la deuxième loi.

Deux robots exceptionnels, R. Daneel Olivaw et R. Giskard Reventlov, en viennent à ajouter une Loi Zéro, qui stipule qu'un robot ne peut porter atteinte à l'humanité dans son ensemble, même pour protéger un être humain.
Loi Zéro : Un robot ne peut ni nuire à l'humanité ni, restant passif, permettre que l'humanité souffre d'un mal.
Cette loi apparait dans Les Robots et l'empire.

Sources : fr.wikipedia.org/wiki/Isaac_Asimov,
lectures personnelles des ouvrages d'Isaac Asimov.

Retourner au début de l'article

◄ Page précédente : Benjamin Franklin

Page suivante : Mark Tilden  ►

acces aux guides