L'ampli guitare basse W40 à pentodes EL503

Cet amplificateur, délivrant une puissance modulée de 40 watts n'était pas disponible en pièces détachées, mais vendu en état de marche. Nous examinerons donc son schéma de principe, qui présente des particularités intéressantes. Au préalable, nous retrouvons ci-dessous, ses caractéristiques essentielles.


Caractéristiques

L'amplificateur « W40 » est équipé de cinq doubles triodes ECC83, de deux EL503 et de quatre redresseurs au silicium. Cet appareil a été spécialement étudié pour la reproduction amplifiée de guitares électriques, lesquelles produisent des impulsions de forte amplitude. Il est donc nécessaire, pour éviter l'effet de « traînage », d'avoir un temps de rétablissement rapide, d'où constante de temps R.C. très courte dans les liaisons entre étages, de manière à restituer chaque note avec le maximum de pureté. L'ampli doit donc avoir une bonne réponse aux transitoires.

Les entrées

Nous avons 5 entées dispachées comme suit :

  • 3 entrées guitares dont une spéciale pour basse accompagnement,
  • 1 entrée micro d'une sensibilité de 1 mV à 100 Hz, sur impédance Z = 500 ,
  • 1 entrée haut niveau 500 mV, Z = 500 KΩ (PU ou TUNER).

Les préamplis

Préampli par triode avec volume contrôlé par potentiomètre pour chaque entrée.
Préampli spécial pour la guitare basse G3 (repéré GIII) par deux triodes avec correction fixe étudiée pour la reproduction des sons graves permettant l'amplification du mi guitare basse 42 Hz avec le minimum de distorsion.

Le système de correction par potentiomètre grave et aigu, agit sur toutes les entrées, sauf sur la guitare basse. Il est conçu spécialement pour l'amplification guitare :
relèvement plus important des aigus s'étalant sur deux octaves (+ 20 dB), alors que le relèvement des graves n'est que de 15 dB (le registre d'une guitare étant plus étendu vers les sons graves que vers les sons aigus).

Etage de puissance

Après mélange, préamplification et déphasage cathodyne, l'étage de puissance est composé de deux pentodes EL503 montées en push-pull débitant sur le transfo de sortie à fort isolement, offrant une grande sécurité aux tensions crête.

La bande passante du transfo de sortie d'étale de 40 à 20 000 Hz.
La distorsion à 15 W est <= 2 %.
Un haut-parleur de 34 cm à membrane dure (fabriqué spécialement) charge la sortie du transfo (Z=7 Ω).

La puissance modulée du W40 est de 40 W maximum. Les pointes de modulation ne dépassant pas 35 W, la reproduction reste très fidèle, n'atteignant pas ainsi la saturation de l'étage de puissance.

Circuits auxiliaires

Un vu-mètre disposé sur l'appareil, permet d'apprécier à distance le niveau de sortie de l'amplificateur.

Un système vibrato électronique est incorporé à l'ampli ; il se compose d'un tube ECC83 avec commande d'amplitude et de fréquence (3,5 à 6 Hz) par deux potentiomètres.
La mise en service et l'arrêt du vibrato sont commandés par pédale.

L'ampli W40 est aussi muni d'une prise pour adjonction d'un réverbérateur (AR2) fourni par le constructeur.

Agencement mécanique

Sur ce modèle, le haut-parleur n'est pas incorporé dans le même coffret que l'amplificateur ; l'ensemble se compose donc de deux éléments superposés, comme illustrée sur la photo ci-dessous.

Amplificateur guitare Basse W40

Sur la partie supérieure, nous distinguons le coffret gainé de l'amplificateur proprement dit, dont les dimensions sont de 60 × 20 × 20 cm avec un poids de 12 kg. Tous les potentiomètres de volume et les prises d'entrée sont disposés sur la partie supérieure du coffret. On remarque, sur l'un des côtés, le vu-mètre à cadran rectangulaire. Il permet de visualiser à distance la modulation.

Le baffle, situé sous le coffret de l'amplificateur, est équipé d'un haut-parleur spécial de 34 cm de diamètre. Les dimensions du baffle sont de 69 × 52 × 26 cm et son poids est de 16 kg.

Cet amplificateur guitare « W40 Spécial Basse » convient pour toutes formations de guitaristes, avec chant ou piano électronique.
Le réverbérateur (réf AR2) pouvant s'adapter sur cet amplificateur possède une dimension de 52 × 16 × 10 cm. Son poids est de 6 kg. Il n'est pas équipé de haut-parleur ; le son réverbéré sort par les haut-parleurs ou la sonorisation de l'amplificateur guitare. La réverbération est commandée par une pédale spéciale.

Schéma de principe

Le schéma de principe complet de l'amplificateur « Spécial Basse W40 » est illustré par l'image ci-dessous.

Schéma de l'amplificateur guitare basse W40

La version pleine page s'affiche avec ce lien.

On distingue les cinq prises d'entrée : GI (guitare 1), GII (guitare 2), GIII (guitare 3 basse), micro et tuner.

Entrées GI et GII

L'entrée « GI » est reliée à la grille d'un élément triode d'une double triode ECC83. Sa charge de plaque est de 220 KΩ et les tensions amplifiées sont appliquées par un condensateur de 22 nF à un potentiomètre de dosage de 0,5 MΩ. Le curseur de ce potentiomètre est relié par une résistance série de 470 KΩ à la grille de la mélangeuse, constituée par une partie triode d'une ECC83.

Le schéma du préamplificateur de la voie « GII » est identique à celui de la voie de « GI », avec une partie triode ECC83 préamplificatrice, un potentiomètre de dosage et de mélange.

Entrée GIII spéciale basse

Le schéma de la voie GIII est différent et fait appel à deux éléments triodes ECC83 avant le mélangeur.
Le premier élément est polarisé à 1,3 V au lieu de 1 V par l'ensemble 6,8 KΩ, 5 µF. Sa résistance de fuite de grille est assez faible (120 KΩ) et sa charge anodique est de 220 KΩ.

Les tensions amplifiées sont transmises par un condensateur au curseur d'un potentiomètre de dosage de volume, l'extrémité opposée à la masse de ce potentiomètre étant reliée par un réseau correcteur RC (100 KΩ-22 nF, 470 ohms-0,1 µF, 47 KΩ-10 nF) à la grille de la deuxième préamplificatrice triode ECC83.

Cet élément triode est polarisé par l'ensemble cathodique 3,3 KΩ-5 uF. Sa charge anodique est de 220 KΩ et les tensions de sortie attaquent la grille de la partie triode ECC83 préamplificatrice, montée à la sortie du correcteur manuel graves et aigus.

Ce dernier correcteur n'agit pas en conséquence sur l'entrée guitare basse GIII pour laquelle la correction fixe est obtenue par le réseau RC précité. Cette correction permet l'amplification du mi guitare basse (41,2035 Hz) avec le minimum de distorsion.

Entrées micro et tuner

La prise d'entrée « micro » est reliée à un élément triode préamplificateur ECC83 avec potentiomètre séparé de dosage de niveau et résistance série de 470 KΩ dans la liaison grille mélangeuse, afin de permettre le mélange.

L'entrée tuner « haut niveau » attaque directement, sans préamplificateur, la grille de la mélangeuse. Ceci se fait par l'intermédiaire du curseur d'un potentiomètre séparé de réglage de gain et de l'ensemble [1 MΩ 100 pF] en parallèle.

Le correcteur grave aigu

Le correcteur manuel graves et aigus (deux potentiomètres de 500 KΩ) est disposé à la sortie du mélangeur, avant le préamplificateur précédant le déphaseur.
Le relèvement des aigus (+ 20 dB) est plus important que celui des graves (+15 dB).

Réverbération

Une prise normalisée 5 broches permet de relier aux grilles de la mélangeuse et du préamplificateur ECC83 l'entrée et la sortie du réverbérateur facultatif (réf AR2).

Etage déphaseur

Le déphaseur cathodique qui permet l'attaque du push-pull de sortie des deux pentodes de puissance EL503, est un élément triode ECC83, avec charge anodique et cathodique de 100 KΩ.

Un premier pont entre + HT et masse est constitué par les résistances de 1 MΩ et de 220 KΩ et est découplé par un condensateur de 8 µF.
Un deuxième pont (2,2 MΩ, 2,2 MΩ, 1 MΩ) permet d'obtenir une tension positive inférieure à celle de la cathode (charge de 100 KΩ) afin que la polarisation soit correcte.
La grille de la déphaseuse aboutit au point commun des résistances 2,2 MΩ de ce pont, par l'intermédiaire d'une résistance de fuite de 2,2 MΩ

Le circuit du vibrato

L'oscillateur de vibrato est équipé d'une double triode ECC83.
La fréquence est réglée par un potentiomètre de 0,5 MΩ avec résistance de garde de 470 KΩ permettant l'entretien des oscillations même lorsque le réglage est au minimum de résistance.
Un autre potentiomètre règle l'amplitude du vibrato.
C'est par l'intermédiaire de son curseur, d'un condensateur de 10 nF et d'une résistance série de 330 KΩ que les tensions de sortie du vibrato attaquent aussi la grille du déphaseur.

Etage de puissance

Le push-pull des deux pentodes de sortie EL503 est polarisé par une résistance cathodique commune, bobinée, de 56 ohms, découplés par un condensateur de 100 µF. Les écrans sont alimentés par deux résistances série de 500 ohms 1 W, non découplées.

Le transformateur de sortie est un modèle spécial Hi-Fi de haut rendement, dont l'impédance de sortie est de 7 ohms. Sa bande passante s'étend de 40 à 20000 Hz.

L'alimentation

Transformateur et redresseurs

L'alimentation est assurée par transformateur avec primaire commutable sur 110 ou 220 V. Un secondaire 6,3 V avec équilibrage du point milieu par deux résistances de 120 ohms alimente les filaments de chauffage des lampes. Un autre enroulement secondaire haute tension est relié à un redresseur double alternance comprenant sur chaque branche deux redresseurs secs au silicium 50J2 montés en série.

Cicuit d'alimentation HT et filament du W40

Filtrage

Le filtrage, très soigné, comprend une première cellule en pi avec self et deux condensateurs électrochimiques de 32 µF, suivie de deux autres cellules RC [2 x 33 KΩ en parallè le 32 µF] et [10 KΩ 16 µF] constituant des découplages pour les différents étages.

Les anodes du push-pull et le vibrato sont alimentées à la sortie de la première cellule.

Le déphaseur et le préamplificateur le précédant sont alimentés à la sortie de la deuxième cellule et les autres étages préamplificateurs et mélangeur, à la sortie de la troisième.

Retourner au début de l'article

◄ Page précédente : Table à dessin cylindrique

Page suivante : Liste des appareils anciens ►

acces aux guides