Clignotant à LED avec transistor unijonction

Ce clignotant à LED est un circuit réalisé simplement en utilisant un transistor unijonction pour faire alterner l'allumage et l'extinction de la diode.

Fonctionnement

La résistance R1 et le condensateur C1 déterminent le taux de clignotement. Une valeur inférieure pour C1, (47µF 16 volts par exemple) augmentera la vitesse du clignotant (en effet, la constante de temps RC diminue). Contrairement à une lampe à incandescence le voyant LED peut clignoter à très grande vitesse (absence d'inertie d'un filament) si la valeur de C1 est réduite.
Si C1 est trop faible, la LED clignote si vite que l'œil ne peut pas distinguer les impulsions lumineuses individuelles et elle semble être allumée en permanence.

Un transistor unijonction TIS43 est utilisé, mais un 2N2646 est également approprié pour ce genre de montage.
Un transistor bipolaire possède deux jonctions (broché émetteur, base, collecteur), mais l'unijonction en a qu'une seule d'où son nom.
Ce genre de transistor est munis de trois connexions repérées émetteur, base 1 et base 2 (E, B1, B2).
La diode LED sera d'un modèle ayant une tension directe de polarisation de l'ordre de 1,6 à 2,2 volts (verte ou rouge) et un courant direct de 10 à 15 mA.

Schéma du clignotant

Schéma d'un clignotant à LED avec un transistor unijonction

Schéma du clignotant.

Liste des composants électroniques

  • R1 = 12 kohms,
  • R2 et R3 = 470 ohms,
  • LD1 = diode LED,
  • C1 = 100µF 16 volts,
  • T1 = transistor unijonction TIS43 ou équivalent.

Retourner au début de l'article